Arié Alimi

Avocat au barreau de Paris, Spécialisé en droit pénal et libertés publiques, membre du comité central de la LDH

Arié Alimi, avocat au barreau de Paris, 41 ans, spécialisé en droit pénal et libertés publiques depuis 2002, diplômé du centre d’étude des normes juridiques de l’EHESS, membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme, rédacteur d’un blog sur l’espace club de Mediapart.

Ses publications sur AOC

vendredi 08 .02

Opinion

La loi Anticasseurs, nouvel outil du mécano autoritaire

par Arié Alimi

La loi dite « anticasseurs » vient d’être votée en première lecture à l’Assemblée Nationale, nouvel épisode du glissement progressif de la justice vers des pratiques judiciaro-administratives. Elle confère ainsi à des autorités dépendantes de l’État un pouvoir jusqu’ici réservé à des juges indépendants, au nom de l’ordre public, et révèle l’instauration progressive d’une praxis répressive et autoritaire.

mardi 23 .10

Opinion

Pour un parquet affranchi et une presse insoumise

par Arié Alimi

Témoignant de l’état d’esprit de nombre de militants de la France Insoumise et de ses dirigeants, les violences verbales contre la presse révèlent un schéma de pensée dans lequel un journaliste doit faire primer ses convictions politiques ou idéologiques sur la nécessité d’informer. Ce qui s’appelle la propagande.

lundi 28 .05

Opinion

Lycée Arago, extension du champ criminel

par Arié Alimi

Entrés mardi 22 mai dans le lycée Arago (Paris XIIe), après la manifestation des fonctionnaires, puis évacués par la police, des dizaines de lycéens, dont beaucoup de mineurs, se sont retrouvés gardés à vue. Un événement inédit, signe d’un glissement progressif de l’État, du maintien de l’ordre à la répression de certains modes d’expression démocratique.