Jean-Max Colard

Critique d'art - Commissaire d’exposition et spécialiste de littérature française contemporaine

Jean-Max Colard est un critique d’art, commissaire d’exposition et spécialiste de littérature française contemporaine. Il est maître de conférences en littérature française contemporaine.

 

Ancien élève de l’ENS, agrégé de Lettres Modernes et docteur ès Lettres depuis 1999, il devient maître de conférences de l’université de Lille 3. Il est membre du laboratoire Analyses littéraires et histoire de la langue, Alithila, depuis 2001. Il participe au cercle de réflexion « Histoire des expositions » du Centre Pompidou, mis en place en 2010 dans le cadre du programme Recherche et Mondialisation du Centre Pompidou. Il est membre associé du CEEAC de l’université Lille 3 depuis 2010.

Jean-Max Colard a aussi une activité de journaliste et de commissaire d’expositions. Il a été rédacteur en chef des pages art des Inrockuptibles, collaborateur régulier du magazine Artforum, de la revue Zéro Deux et chroniqueur pour France Culture.

Il a été le curateur du Prix Ricard en 2005 avec l’exposition Offshore, le commissaire associé du festival d’art contemporain Le Printemps de Septembre à Toulouse (2008-2009). Il a aussi organisé les expositions Enlarge Your Practice avec Claire Moulène et Mathilde Villeneuve, Marseille, Friche Belle de Mai, 2007), « Oeuvres encombrantes » (Paris, Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 2007), « Linder Sterling » (Paris, Galerie LH, 2006), « Sol System » (avec Patrice Joly, Brest, La Passerelle), « Wim Delvoye » (Galerie des Multiples, Paris, 2002), « Books-Machines » (Paris, Colette, 2001)

Il a été nommé au département du développement culturel du Centre Pompidou en 2016, en charge de la programmation des débats et rencontres du service de la parole, et plus spécifiquement du développement d’une programmation en lien avec les questions de société et de l’École du Centre Pompidou.

Il a publié plusieurs ouvrages, dont récemment Une littérature d’après : cinéma de Tanguy Viel, (Les Presses du réel, 2015), L’exposition de mes rêves, (Mamco, 2013).

Ses publications sur AOC

jeudi 08 .02

Critique

Marivaudage d’époque

par Jean-Max Colard

À l’heure où de nombreuses voix en appellent à un révisionnisme culturel, mettons nos classiques à l’épreuve des débats contemporains. Premier appelé : Marivaux et son « Petit-maître corrigé », actuellement mis en scène par Clément Hervieu-Léger à la Comédie-Française.