Pascale Cornut St-Pierre

juriste, professeure adjointe de la Faculté de droit de l’Université d’Ottaw

Pascale Cornut St-Pierre est professeure adjointe à la Section de droit civil de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et membre associée du Centre Perelman de philosophie du droit. Dans ses recherches, elle s’intéresse aux façons dont les milieux d’affaires perçoivent, mobilisent et développent le droit dans leurs domaines d’activités. Ses travaux, qui touchent principalement au droit des affaires, au droit de l’entreprise, au droit financier ainsi qu’à l’impact de la globalisation économique sur le droit, puisent abondamment dans les recherches menées dans les disciplines des sciences sociales, telles la sociologie du droit, la sociologie économique, l’économie politique et les théories critiques. Elle est l’auteure de La fabrique juridique des swaps : Quand le droit organise la financiarisation du monde (Paris, Presses de Sciences Po, 2019).

Ses publications sur AOC

jeudi 05 .09

Analyse

La finance verte est-elle écologique ?

par Pascale Cornut St-Pierre

Alors que la réputation de la finance reste très entachée après la crise des subprimes et la culture de l’excès qu’elle a révélé, l’urgence climatique représente une occasion pour le secteur financier de redorer son blason. Mais les promesses écologiques de la finance ont beau se parer de mesures de performance et d’indicateurs chiffrés, la finance verte ne repose pour le moment que sur la confiance et la bonne réputation de ses promoteurs.