Nicolas Duvoux et Adrien Papuchon

Sociologues, Professeur à l'université Paris-8 et chercheurs

Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’université Paris-8, CRESPPA-LabTop. Ses recherches portent sur la pauvreté et les inégalités, les politiques de lutte contre la pauvreté et la philanthropie. Récemment, il a publié, avec Cédric Lomba, Où va la France populaire ? et Les Inégalités sociales. Il est par ailleurs directeur du programme « Philanthropy and Social Sciences Program ».

Adrien Papuchon est sociologue, chargé d’études et responsable du baromètre d’opinion de la DREES. Il étudie les dynamiques de la stratification sociale. Ses travaux se focalisent tout particulièrement sur la situation des jeunes adultes et des classes populaires, souvent dans une perspective de comparaison internationale. Ils analysent, notamment, les positions occupées dans la structure sociale et la façon dont les individus perçoivent leur situation, la société en général et les politiques de protection sociale en particulier.

Ses publications sur AOC

jeudi 08 .08

Analyse

Temps de crise : l’occasion de repenser la structure sociale

par

Le mouvement des Gilets jaunes a offert l’occasion de reprendre à nouveaux frais la discussion au centre de la sociologie française des dernières décennies entre déterminisme et pragmatisme. Suivant le Pierre Bourdieu des débuts, celui d’Algérie 60 qui porte son attention sur la perception de l’avenir, son inscription dans les conditions matérielles présentes et le champ des possibles qu’elles déterminent objectivement. Rediffusion du 22 mars 2019.

vendredi 22 .03

Analyse

Temps de crise : l’occasion de repenser la structure sociale

par

Le mouvement des Gilets jaunes offre l’occasion de reprendre à nouveaux frais la discussion au centre de la sociologie française des dernières décennies entre déterminisme et pragmatisme. Suivant le Pierre Bourdieu des débuts, celui d’Algérie 60 qui porte son attention sur la perception de l’avenir, son inscription dans les conditions matérielles présentes et le champ des possibles qu’elles déterminent objectivement.