Virginie Guiraudon, Camille Schmoll et Hélène Thiollet

Politistes et géographe, Auteures de l'appel lancé pour un GIEC des migrations

Virginie Guiraudon est directrice de recherche au CNRS. Elle est l’auteur de Les politiques d’immigration en Europe (2000). Elle a codirigé Controlling a New Migration World (Routledge, 2001),Immigration Politics in Europe: The Politics of Control (Taylor and Francis, 2006), Politiques publiques(Presses de Sciences Po, 2008 et 2010), The Sociology of European Union (Palgrave, 2010) etEurope’s prolonged Crisis. the Making or Unmaking of a Political Union (Palgrave, 2015).

Camille Schmoll est maître de conférences à l’université Paris 7 Denis Diderot. Ses activités de recherche portent sur les dynamiques migratoires dans l’espace euro-méditerranéen. Elle a intégré le laboratoire Géographie-Cités en 2007 après une thèse à l’Université Paris X Nanterre et un post-doctorat à l’Institut Universitaire Européen de Florence.

Hélène Thiollet est chargée de recherche au CNRS. Ses recherches portent sur les politiques migratoires dans les pays du Sud, elle s’intéresse particulièrement au Moyen-Orient et à l’Afrique sub-saharienne. Elle enseigne les relations internationales, la politiques comparée et l’étude des migrations internationales à Sciences Po.

 

Ses publications sur AOC

jeudi 12 .07

Opinion

Pour en finir avec les fake news sur les migrations

par Virginie Guiraudon, Camille Schmoll et Hélène Thiollet

Convaincues que les mouvements de populations et le réchauffement climatique sont des drames d’envergure comparable, trois chercheuses ont récemment lancé un appel pour que soit créé un groupe d’experts intergouvernemental capable de se saisir des enjeux mondiaux posés par les migrations, sur le modèle du GIEC, fondé en 1988 pour prendre à bras-le-corps le problème du changement climatique. Elles expliquent ici leur démarche.