Jean-Pierre Olivier de Sardan

Anthropologue, directeur de recherche émérite au CNRS et directeur d’études à l’EHESS

Jean-Pierre OLIVIER de SARDAN est directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique, et directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (France). Il est professeur associé à l’Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger), où il est responsable scientifique du mastère de socio-anthropologie de la santé. Il est un de fondateurs du LASDEL (Laboratoire d’études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local, www.lasdel.net) à Niamey. Il a publié de nombreux ouvrages sur diverses dimensions des sociétés ouest-africaines et sur la délivrance des services publics en Afrique.

Ses publications sur AOC

mercredi 14 .08

Analyse

Le péril milicien au Sahel

par Jean-Pierre Olivier de Sardan

Le massacre de 160 Peuls à Ogossagou au Mali s’insère comme un épisode particulièrement dramatique dans un cycle infernal de représailles entre terroristes islamistes et milices diverses. Ce conflit apparemment « ethnique » (si on en fait une lecture sommaire) renvoie en réalité à un enchevêtrement de plus en plus complexe d’antagonismes, de rivalités, de représailles et de violences qui a pour épicentre le Mali mais qui le déborde largement. Rediffusion du 15 avril 2019.

lundi 15 .04

Analyse

Le péril milicien au Sahel

par Jean-Pierre Olivier de Sardan

Le récent massacre de 160 Peuls à Ogossagou au Mali s’insère comme un nouvel épisode particulièrement dramatique dans un cycle infernal de représailles entre terroristes islamistes et milices diverses. Ce conflit apparemment « ethnique » (si on en fait une lecture sommaire) renvoie en réalité à un enchevêtrement de plus en plus complexe d’antagonismes, de rivalités, de représailles et de violences qui a pour épicentre le Mali mais qui le déborde largement.