Nicolas Offenstadt

Historien, Maître de conférences à l'université Panthéon-Sorbonne

Ses publications sur AOC

vendredi 19 .10

Analyse

Politique de l’urbex

par Nicolas Offenstadt

Avec l’urbex, les lieux abandonnés par l’État et les entreprises sont symboliquement réhabilités. Ils deviennent alors des lieux de mémoire. Une mémoire non officielle, une contre-mémoire. Mais cette politisation de l’urbex, avant tout fondée sur l’émotion et l’esthétique, est-elle compatible avec une histoire sociale des sites explorés ?

jeudi 11 .10

Analyse

Le savoir par l’urbex ?

par Nicolas Offenstadt

Affaire d’amateurs passionnés, l’urbex permettrait-elle une forme de connaissance historique ? Après tout, l’exploration urbaine donne souvent accès à des documents inédits et, surtout, à des objets du quotidien. À quelles conditions peut-on dès lors défendre pour les historiens et les sciences sociales des usages savants et critiques de l’urbex ?

vendredi 28 .09

Analyse

Urbex, qu’est-ce que c’est ?

par Nicolas Offenstadt

L’urbex est une pratique sociale nouvelle qui consiste à pénétrer, à photographier et à respirer un instant l’atmosphère de lieux abandonnés, manoirs, hôpitaux, gares de triage… Même si la pratique est jeune, on peut en esquisser une sociologie, s’attachant notamment à décrire le code de conduite de l’urbex pour mieux comprendre ce qu’investir les hétérotopies et les espaces perdus veut dire.