Bruno Perreau

Politiste, Professeur au Massachusetts Institute of Technology

Bruno Perreau est professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il est titulaire de la chaire Cynthia L. Reed en French Studies.

Titulaire d’un doctorat en science politique de l’université Paris 1, il a enseigné à Sciences Po Paris et à l’université Paris 12. Il a été membre de l’Institute for Advanced Study à Princeton, Research Fellow à l’université de Cambridge, Research Associate à Jesus College (Cambridge) et Fellow au Humanities Center de Stanford. Depuis 2012, il est affilié au Center for European Studies d’Harvard et au laboratoire THEMA de l’Université de Lausanne.

Bruno Perreau dirige le MIT Global France Seminar qu’il a créé en 2012.

Il est l’auteur de dix livres sur les idées et institutions politiques, les questions de genre, la théorie queer, la famille et les enjeux bioéthiques. Il a récemment publié Penser l’adoption (Presses Universitaires de France, 2012), The Politics of Adoption (MIT Press, 2014), Queer Theory: The French Response (Stanford University Press, 2016) et Les Défis de la République (co-dirigé avec Joan W. Scott, Presses de Sciences Po, 2017). En mars 2018, il publie aux Presses de Sciences Po, Qui a peur de la théorie queer?, version française actualisée de Queer Theory: The French Response.

Ses publications sur AOC

lundi 16 .04

Opinion

Théorie queer, la frustration doit changer de camp

par Bruno Perreau

Face à des mouvements réactionnaires qui désormais s’accommodent très bien du langage de la reconnaissance et de la diversité et n’hésitent plus à se présenter comme des minorités opprimées, la « théorie queer » apparaît plus que jamais précieuse pour ceux qui veulent clamer leur appartenance et, dans le même temps, critiquer cette appartenance.