Ibrahima Poudiougou et Giovanni Zanoletti

Politistes

Ibrahima Poudiougou est doctorant à l’Université de Turin, et Giovanni Zanoletti doctorant à l’Université Paris-Nanterre. Ils viennent de publier, avec Jean-François Bayart, L’État de distorsion en Afrique de l’Ouest. Des empires à la nation (Karthala, avril 2019).

Ses publications sur AOC

mercredi 24 .04

Analyse

Le centre du Mali, angle mort de l’intervention française ?

par Ibrahima Poudiougou et Giovanni Zanoletti

Un nouveau Premier ministre vient d’être nommé au Mali après la démission du précédent suit au massacre de quelques 160 civils peuls dans le centre du pays. La situation du centre du pays met en exergue l’inadéquation des interventions militaires internationales, et notamment de l’intervention française, contre le « terrorisme ». Elle en est l’angle mort. Les enjeux sécuritaires représentent moins le cœur du problème que le symptôme de l’« État de distorsion » qui s’est instauré dans le Sahel, lors du passage d’un monde fluide d’empires à un monde d’États-nations territorialisés et bureaucratiques.