C Critique

Rediffusion

Belletto, trente-cinq ans d’exploration littéraire

Journaliste

Discret, René Belletto demeure l’un des auteurs les plus singuliers du paysage littéraire français. Son nouveau roman concentre toute son œuvre passée, et reflète ses différents questionnements littéraires. Entre hyperréalisme et invention pure et simple, Être se révèle en définitive un formidable exercice de définition de ce qu’est la littérature. Rediffusion d’été

Écrivain atypique, René Belletto a réussi en une vingtaine de romans à construire l’une des œuvres les plus étonnantes de ces trente dernières années. Il n’y a pourtant pas plus discret et secret que cet auteur, que plus personne n’a interviewé depuis très longtemps, et dont toute l’œuvre est désormais publiée chez POL. On doit au passage saluer le travail de l’éditeur, Paul Otchakovsky Laurens, disparu récemment, qui a su accueillir et abriter au sein de son catalogue un tel écrivain.

Publicité

Sous son aile, Belletto a peaufiné un travail d’orfèvre, patiemment élaboré jusqu’à ce Être, savant jeu de miroirs, vertigineuse mise en abyme qui semble être un aboutissement personnel et concentrer ce qui se fait de mieux en littérature française aujourd’hui. Un texte hautement inventif, reflet de l’auteur et de sa créativité, objet ludique aussi, car ce livre est intensément drôle. Belletto depuis longtemps s’amuse avec les genres littéraires et les détourne pour mettre au point un art narratif qui lui est propre, et nous rappeler que la littérature est...

Sylvie Tanette

Journaliste, Critique littéraire