Agathe Cagé :
– Lutter contre l’autocensure scolaire, une exigence démocratique, sociale, économique
– Conjuguer ouverture sociale et excellence dans l’enseignement supérieur

Pour lutter contre le caractère encore profondément inégalitaire de l’enseignement supérieur en France, il convient peut-être d’abord de s’attaquer à l’auto-censure : c’est contre la représentation que les jeunes ont d’eux-mêmes qu’il faut se battre en les incitant à élargir leurs horizons. Mais il convient aussi d’exiger des grandes écoles comme des universités qu’elles n’accueillent pas les étudiants sur le seul critère de l’excellence scolaire, afin de reconnaitre aussi l’excellence humaine.
Ce sont ces deux textes récents et engagés qu’AOC a voulu réunir (en un volume tête- bêche) pour en faire l’un de ses « Imprimés ».

Agathe Cagé est politiste. Diplômée de l’ENS et de l’ENA, elle est docteur en sciences politiques (Paris 1-Panthéon-Sorbonne). Membre du cabinet de trois ministres de l’Éducation nationale, elle a été secrétaire générale de la campagne de Benoît Hamon à l’élection présidentielle de 2017. Elle dirige aujourd’hui l’agence de conseil en stratégie Compass Label. Elle a récemment publié Faire tomber les murs entre politiques et intellectuels (Fayard) et Respect ! (Les Équateurs).

8,00

En stock

8€ TTC
ISBN 278-2-492542-03-9
Collection « Imprimés d’AOC » – n° 11
40 pages agrafé