Jeanne Favret Saada : Le retour de l’accusation de blasphème est une révolution dans notre vie publique.
Entretien avec Arnaud Esquerre

À quelques mois d’intervalle, entre 1988 et 1989, et à la faveur d’un film de Martin Scorsese, La Dernière tentation du Christ, et d’un roman de Salman Rushdie, Les Versets sataniques, l’accusation de blasphème a soudainement refait actualité dans nos paisibles démocraties pluralistes. Ce fut un tournant pour l’anthropologue Jeanne Favret-Saada, qui n’a eu de cesse, depuis, d’enquêter sur ce retour de bâton religieux, y compris les caricatures de Mahomet.

Jeanne Favret-Saada est anthropologue, elle a travaillé successivement sur les systèmes politiques tribaux en Algérie, la sorcellerie dans le bocage de l’Ouest français, l’antisémitisme et l’antijudaïsme catholiques et les accusations de blasphème dans l’Europe contemporaine.

Arnaud Esquerre est sociologue, il a notamment travaillé sur les sectes, les cimetières, l’astrologie, la censure. Il est le co-auteur avec Luc Boltanski d’Enrichissement (Gallimard).

8,00

En stock

8€ TTC
ISBN 978-2-9567201-4-0
Collection « Imprimés d’AOC »
40 pages agrafé
114×175 mm

Informations complémentaires

Poids 40 g
Dimensions 114 × 175 mm