Yves Citton

Professeur de littérature et médias, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, co-directeur de la revue Multitudes

Ses publications sur AOC

vendredi 14 .09

Analyse

Post-scriptum sur les sociétés de recherche-création

par Yves Citton

La « recherche-création » est désormais à la mode en France, dans les milieux où des universitaires croisent des artistes. La parution imminente en français du livre d’Erin Manning et Brian Massumi proposant une version radicale de cette forme de Pensée en acte est l’occasion de se pencher sur les raisons de cette ferveur. L’hypothèse proposée ici est qu’on peut y voir l’émergence d’un nouveau mode de gouvernementalité. Nos sociétés de contrôle se fatiguent. Bienvenue aux sociétés de recherche-création !

mardi 31 .07

Analyse

La finance contre le capitalisme ?

par Yves Citton

Peut-on utiliser la puissance de la finance contre le capitalisme ? L’idée peut sembler iconoclaste, mais elle n’est pas sans fondement. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder de près les travaux des économistes, historiens, philosophes ou anthropologues qui tentent de comprendre, d’expliquer et même d’interpréter le phénomène des « produits dérivés ». Rediffusion d’été.

vendredi 13 .04

Analyse

Ré-ouvrir un horizon post-capitaliste ?

par Yves Citton

Est-il possible de démanteler la maison du maître avec les outils du maître ? Dernier volet d’une série d’analyses de notre monde en termes de commun, de blockchain, de classe vectorialiste, de produits dérivés, d’organisation sociale hétérarchique, de systèmes de valorisation, etc., qui permettent de formuler trois conclusions quant à un avenir post-capitaliste.

vendredi 30 .03

Analyse

La finance contre le capitalisme ?

par Yves Citton

Peut-on utiliser la puissance de la finance contre le capitalisme ? L’idée peut sembler iconoclaste, mais elle n’est pas sans fondement. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder de près les travaux des économistes, historiens, philosophes ou anthropologues qui tentent de comprendre, d’expliquer et même d’interpréter le phénomène des « produits dérivés ».

jeudi 08 .03

Analyse

Vers une archéologie du capitalisme

par Yves Citton

Penser le post-capitalisme, c’est savoir se méfier des évolutions historiques interprétées en termes de remplacement, de succession, c’est-à-dire d’abolition de l’ancien au profit du nouveau. Au fil d’une narration linéaire où certaines causes sont dûment suivies de certains effets, il convient en effet d’ajouter une sensibilité archéologiste, qui s’efforce de creuser dans les couches plus souterraines de l’aujourd’hui pour y trouver l’efficience toujours présente de multiples hier.