Yves Citton

Professeur de littérature et médias, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, co-directeur de la revue Multitudes

Ses publications sur AOC

lundi 21.09.20

Analyse

Sortir du plan-séquence collapsologue ?

par et

Les réalisateurs de la série L’effondrement, diffusée l’an dernier sur Canal + ont fait le choix filmique du plan-séquence pour nous immerger dans la réalité (provisoirement fictionnelle) d’un écroulement de nos institutions et de nos infrastructures d’approvisionnement. Ce choix est révélateur de la façon dont est structuré l’imaginaire de la collapsologie, dans lequel nous a brièvement plongés le récent épisode viral. Apprendre à naviguer en « collapsonautes » les délitements en cours de nos sociétés thermo-industrielles implique de s’arracher à cet imaginaire en plan-séquence, pour mobiliser les ressources des arts du montage.

lundi 17.08.20

Analyse

Logique et esthétique du drone armé

par

En décembre dernier, la ministre Florence Parly a annoncé que les drones opérés par l’armée française dans la région du Sahel seraient désormais utilisés pour des missions de frappe, et non seulement de surveillance. Quoique prévu depuis deux ans, ce passage à l’acte constitue un tournant majeur dans l’hégémonie de l’anti-terrorisme comme paradigme de gouvernementalité. Cela appelle un débat urgent, dont les enjeux fondamentaux touchent à notre mode d’existence au sein des réseaux de computation, ainsi qu’à la nécessité de conférer à l’esthétique une place centrale dans nos délibérations politiques. Rediffusion du 6 janvier 2020.

mardi 07.04.20

Analyse

Panique virale : comment ne pas rater la catastrophe ?

par

Au moment où la crise sanitaire sature les salles de soins intensifs, comment comprendre la panique virale qui s’est emparée de nous ? La notion de « capitalisme génétique », proposée hier dans AOC par Thierry Bardini, aide à repérer les effets de la viralité médiatique qui exacerbe les effets sociaux du coronavirus. C’est en mesurant la plasticité inédite de ce capitalisme viral qu’on parviendra peut-être à tirer parti de la catastrophe, pour éviter un « retour à la normale » de l’extractivisme écocidaire.

lundi 06.01.20

Analyse

Logique et esthétique du drone armé

par

Le 19 décembre 2019, la ministre Florence Parly a annoncé que les drones opérés par l’armée française dans la région du Sahel seraient désormais utilisés pour des missions de frappe, et non seulement de surveillance. Quoique prévu depuis deux ans, ce passage à l’acte constitue un tournant majeur dans l’hégémonie de l’anti-terrorisme comme paradigme de gouvernementalité. Cela appelle un débat urgent, dont les enjeux fondamentaux touchent à notre mode d’existence au sein des réseaux de computation, ainsi qu’à la nécessité de conférer à l’esthétique une place centrale dans nos délibérations politiques.

mardi 17.09.19

Critique

Trois contre-fictions au capitalisme de surveillance – sur Vincent Message, Olivia Rosenthal et Alain Damasio

par

En janvier de cette année, Shoshana Zuboff publiait le gros et retentissant volume issu de plusieurs années d’analyse de ce qu’elle a choisi d’appeler le capitalisme de surveillance. Entre l’été et la rentrée, trois importants romans français sont parus, qui invitent à revisiter en biais les prémisses et les conclusions de ses analyses. Quelle image de notre temps prend forme, si l’on décide de lire Cora dans la spirale de Vincent Message, Éloge des bâtards d’Olivia Rosenthal et Les furtifs d’Alain Damasio comme des contre-fictions au capitalisme de surveillance ? Et en quoi cette image peut-elle nous aider à nous orienter dans les labyrinthes de nos sociétés en voie d’effondrement ?