Tables

Dans la bibliothèque de Clémentine Mélois

Clémentine Mélois, plasticienne et écrivaine membre de l’Oulipo, est férue des petits plaisirs de la langue : le seul moyen de survivre, c’est par « des histoires et des mots et des choses enthousiasmantes ». De quoi justifier amplement les dix livres de sa bibliothèque qui assureront sa survie sur une île déserte, révélés pour AOC lors d’une rencontre à la Fondation Pernod Ricard.

voir toute la table voir la table

Dans la bibliothèque de Dominique Gonzalez Foerster

Évadée de la littérature, comme l’écrit joliment à son propos l’écrivain Enrique Vila Matas qui en fait l’une de ses héroïnes dans trois de ses romans (DublinescaImpressions de Kassel et Marienbad électrique), Dominique Gonzalez Foerster, alias DGF, a toujours peuplé son œuvre de personnages – qu’elle appelle « Apparitions » -,  de fictions et de bibliothèques qui se conçoivent comme des espaces ouverts aux quatre vents, miroirs inversés des cabinets de lecture feutrés et confinés. En novembre dernier, à la Fondation Pernod Ricard, la plus littéraire des plasticiennes françaises s’est à son tour prêtée au jeu du choix des dix livres qu’elle emporterait sur une île déserte.

voir toute la table

Laïcité

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, était la victime d’une attaque terroriste après avoir délivré un cours sur la liberté d’expression. Un an plus tard, nous vous proposons une sélection de livres et d’articles publiés dans les colonnes d’AOC pour penser la laïcité et son enseignement.

voir toute la table

Dans la bibliothèque d’Annette Messager

Artiste majeure de la scène contemporaine, Annette Messager s’est vue consacrée par d’importantes expositions monographiques dans les plus grands musées du monde. À son tour, elle s’est prêtée au jeu de l’île pour AOC à la Fondation Pernod Ricard et dévoile le portrait d’une lectrice originale : entourée de livres, elle y dérobe mots et phrases comme des matériaux et des images.

voir toute la table

Rwanda

Le rapport Duclert sur La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi (1990-1994) a été remis au président de la République le 26 mars, première étape d’une normalisation des relations entre les deux pays dont le voyage d’Emmanuel Macron le 27 mai 2021 est un nouvel épisode. Le narratif autour de ce événement et de la responsabilité de la France dans cette tragédie aux 800 000 morts change ainsi peu à peu au plus haut sommet de l’État. Mais cette histoire, des chercheurs et des journalistes tentent depuis longtemps de la faire reconnaître. Sélection d’articles du quotidien AOC et d’ouvrages.

voir toute la table

Dans la bibliothèque d’Arlette Farge

Pour AOC, l’historienne Arlette Farge a accepté de s’imaginer sur une île déserte le temps d’une rencontre publique à la Maison de la Poésie et d’évoquer chacun des dix livres qu’elle aurait choisi d’emporter avec elle. Une liste personnelle et éclectique, dont le fil conducteur pourrait être l’amour.

voir toute la table