F Fiction

Nouvelle

Bikini rouge sur fond jaune

Écrivain, anthropologue

Anthropologue, Eric Chauvier est aussi écrivain. D’ailleurs son magnifique premier récit littéraire, publié en 2006 par Allia, était sobrement titré Anthropologie. Les ronds-ponts figurent au centre de nombre de ses livres, qui tous prennent la forme d’enquêtes. En 2011, il a publié Contre Télérama : en réaction à une couverture de l’hebdomadaire culturel sur « la France moche », il prenait la défense du périurbain. C’est donc assez naturellement qu’AOC lui a commandé, dans le contexte actuel, cette nouvelle.

J’ai connu Laura durant l’été 1986 à la piscine municipale de la petite ville où nous sommes nés à quelques années d’intervalle – je dois avoir deux ans de plus qu’elle. À vrai dire, je l’ai peut-être rencontrée auparavant, mais je ne m’en souviens plus. Dans une lumière blanche, je me rappelle son bikini rouge vif et ses formes naissantes qui aiguisaient ma libido d’adolescent. J’étais fou d’elle mais bien incapable de l’aborder. Je sortais de l’enfance et imaginais encore nos histoires d’amour potentielles sur le mode de Jane et de Tarzan, de filles à sauver et d’aventuriers miraculeux. J’étais timide et elle était hardie ; j’avais l’impression qu’elle faisait partie de ces filles qui savent à l’avance les effets qu’elles vont produire. Elle était une énigme à mes yeux, un continent de fièvres et de ravins. Me voyait-elle seulement ? Peut-être ? J’étais le fils de l’instit, et jouissais à ce titre d’une sorte de statut remarquable. Elle semblait cependant ne pas y prêter attention. Elle s’amusait à feindre la violence avec des garçons plus musclés que moi, plus audacieux aussi. Elle les embrassaient avec passion et la piscine municipale se recouvrait de ténèbres. C’est à cette époque que j’ai songé pour la p...

Éric Chauvier

Écrivain, anthropologue, Chargé de cours à l'Université Victor Segalen Bordeaux II