O Opinion

Economie

Le stade Airbnb du capitalisme

Anthropologue

En février 2015, Brain Chesky, fondateur d’Airbnb est reçu par Bruno Julliard, le premier Adjoint d’Anne Hidalgo. Julliard se dit « fier que Paris soit la première destination Airbnb au monde ». En février 2019, la municipalité parisienne assigne en justice la plateforme Airbnb. Que s’est-il passé ?

Dans son ouvrage Le stade Dubaï du capitalisme, paru en 2007, l’essayiste Mike Davis étudiait le passage du féodalisme à l’hypercapitalisme de cette cité-État devenue « un pastiche hallucinatoire du nec plus ultra en matière de gigantisme et de mauvais goût. Dubaï devenait comme l’apogée du capitalisme ». Dubaï, c’est le carrefour de tous les trafics, le paradis de la consommation pour touristes hyper-riches et l’enfer pour des millions de travailleurs immigrés, privés de passeports et sans droits du travail. C’est notamment contre ce modèle de destinations mercantiles et artificielles qu’a prospéré la mise en marché de modalités de voyages voulues alternatives, fondées sur le voyage de découverte, le partage, l’hospitalité, une plus grande relation entre hôte et visiteur, l’expérience « be a local ». Bref : l’économie collaborative. Contre Dubaï, tout contre, Airbnb est devenu un nouveau nouvel esprit du capitalisme.

publicité

Le mythe de fondation de Airbnb est bien connu : à l’occasion d’une conférence de design qui a lieu près de chez eux, à San Francisco, deux é...

Saskia Cousin

Anthropologue, Maitresse de conférence à Paris Descartes (Centre d'Anthropologie Culturelle)