O Opinion

Social

Réforme de l’assurance chômage : renouer avec le caractère salarial de la protection

Sociologue, Sociologue, Sociologue

Telle qu’annoncée fin février par le Premier ministre et la ministre du travail, la prochaine réforme de l’assurance chômage inquiète autant par ses dispositions que par ses silences. Et notamment s’agissant du lien devenu de plus en plus étroit entre cotisations et prestations. Une véritable réforme devrait rompre avec le principe d’une épargne de droits et renouer avec la logique salariale.

Dans leur discours du 26 février dernier, le Premier ministre et la ministre du Travail ont présenté le système d’indemnisation du chômage français comme devant faire l’objet d’une réforme d’ampleur. Leur propos était largement centré sur l’objectif de lutter contre les contrats courts en changeant les règles de l’assurance chômage. Deux leviers étant envisagés : « responsabiliser les entreprises » et revoir à la baisse les droits des allocataires qui occupent ces contrats. Or, le passé de l’assurance chômage et des régulations du marché du travail permettent de montrer que ces deux leviers sont voués à l’échec.

publicité

Concernant la « responsabilisation des entreprises », si ce discours est resté relativement flou, le projet du gouvernement est connu : il s’agit de mettre en place un système de modulation des cotisations (à la hausse et à la baisse) en fonction de la durée des contrats. Plusieurs scenarii po...

Mathieu Grégoire

Sociologue, membre de l’Institut européen du salariat

Jean-Pascal Higelé

Sociologue, membre de l’Institut européen du salariat

Claire Vivès

Sociologue, membre de l’Institut européen du salariat