A Analyse

Politique

De quoi parle le projet de loi sur les Fake News?

Philosophe

Les échanges législatifs sur la « loi Fake News » ne portent qu’en surface seulement sur la question de la vérité et de la qualité de l’information et, de fait, bien davantage sur la notion de « manipulation ». Le vrai débat sur la place des connaissances fiables dans une démocratie reste encore largement devant nous. Et il est important.

Publicité

Le savant anglais Glanvill, un peu oublié aujourd’hui, aurait dit qu’il était plus facile de passer un fil dans le chas d’une aiguille au milieu de la cohue que de trouver la vérité au milieu d’une controverse. On a parfois le même sentiment devant le récent débat sur la post-vérité et les « fausses nouvelles » : il n’est pas certain que la notion de vérité en ressorte toujours éclaircie.

En apparence, le débat porte sur la qualité de l’information dans les démocraties et nous sommes invités à nous demander si la technologie a « chamboulé » le vrai, si le faux l’emporte, se propage plus vite, plus loin et plus profond que le vra...

Mathias Girel

Philosophe, maître de conférences à l'Ecole Normale Supérieure