Anne-Laure Féral-Pierssens

Médecin urgentiste et chercheuse en santé publique, Hôpital européen Georges Pompidou et INSERM
Médecin urgentiste à l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris et titulaire d’un doctorat en santé publique, Anne-Laure Féral-Pierssens est rattachée à l’unité INSERM « Cohorte épidémiologiques en population » ainsi qu’au centre recherche CSIS sur « Politiques, organisation et évaluation des systèmes de santé » de l’Université de Sherbrooke au Québec.
Ecole concentre ses travaux de recherche sur le recours aux soins urgents des populations vulnérables.

Ses publications sur AOC

jeudi 05 .12

Opinion

Non, les patients ne viennent pas aux urgences pour rien

par

Celles et ceux qui consultent les services d’urgence sont principalement des patients de gravité intermédiaire dont l’état de santé nécessite le recours rapide à des ressources qui dépassent une simple consultation médicale. Et, s’il n’est pas irrationnel de penser que les urgences ne sont pas, en l’espèce le lieu de soins le plus approprié, cela nécessite de définir précisément ce que l’on attend d’un service d’urgence ainsi que de mettre en place – et doter – des structures alternatives.