Enrique Vila-Matas

écrivain

Enrique Vila-Matas est né à Barcelone en 1948. À dix-huit ans, il est embauché comme rédacteur dans une revue de cinéma, Fotogramas, pour laquelle il réalise parfois de fausses interviews. De 1974 à 1976 il vit à Paris et loue une chambre de bonne à Marguerite Duras. Il raconte ses aventures parisiennes trente ans plus tard dans Paris ne finit jamais (2004). De retour dans sa ville natale en 1976, Enrique Vila-Matas se consacre à l’écriture ; il est également chroniqueur pour divers journaux catalans. Il a reçu le prestigieux prix Herralde de Novela en 2002 et le prix Médicis étranger 2003 pour Le mal de Montano. Maître de l’identité d’emprunt, il s’intéresse à tout ce qui permet de modifier la réalité : mensonge, imposture, travestissement. Dans Mac et son contretemps (2017), ledit Mac n’a qu’une idée en tête : se lancer dans la confection d’un faux livre. En France, ses livres ont été jusqu’à récemment publiés chez Christian Bourgois éditeur mais la traduction française de son prochain roman paraîtra aux éditions Actes Sud.

Ses publications sur AOC

11 mai 2020