Nana Kwame Adjei-Brenyah

Écrivain

Nana Kwame Adjei-Brenyah est né en 1991 à New-York. Il a été distingué en 2018 comme l’un des cinq meilleurs américains de moins de 35 ans par la National Book Foundation. Son premier livre, le recueil de nouvelles Friday Black (2018), a été récompensé par le PEN / Jean Stein Book Award 2019.

Ce recueil, traduit en français par Stéphane Roques, est publié chez Albin Michel en janvier 2021.

Stéphane Roques est traducteur indépendant. Il a traduit de nombreux livres de l’anglais vers le français, notamment des romans de Gary Shteyngart et Boris Fishman, entre autres.

Ses publications sur AOC

dimanche 06.12.20

Fiction

Friday Black

par

À l’heure où vous lirez ces lignes peut-être aurez-vous profité du Black Friday spécial millésime 2020, ou bien au contraire y aurez-vous échappé. Heureusement, vous n’aviez pas encore découvert « Friday Black ». Un simple renversement des deux termes et Nana Kwame Adjei-Brenyah, jeune écrivain afro-américain qui signe son premier recueil de nouvelles, fait entendre toute la polysémie. Notamment, dans la nouvelle éponyme du volume à paraître chez Albin Michel en janvier, la noirceur d’un monde de consommateurs zombifiés. Critique sociale satirique, dystopie acide, réalisme lucide, le tout dans la traduction de Stéphane Roques.