Nelly Quemener

Sociologue, Maître de conférences en Information et Communication à la Sorbonne Nouvelle
Nelly Quemener est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et membre du laboratoire IRMECCEN. Ses travaux en Cultural Studies portent sur les rapports de classe, race, genre dans les représentations audiovisuelles, dans la médiatisation des mouvements sociaux et les controverses médiatiques. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages : Le pouvoir de l’humour. Politiques des représentations dans les médias en France, Paris, Armand Colin, 2014 ; avec M. Cervulle, Cultural Studies : Théories et méthodes, Paris, Armand Colin, Coll. 128, 2015 ; avec M. Cervulle et F. Vörös (dir.), Matérialismes, culture et communication. Volume 2 – Cultural Studies, théories féministes et postcoloniales, Paris, Presse des Mines, 2016 ; avec S. Lécossais, En quête d’archives. Bricolages méthodologiques en terrains médiatiques, Paris, Ina, 2018.

Ses publications sur AOC

mercredi 25 .07

Critique

L’irrécupérable subversion de Lenny Bruce

par Nelly Quemener

Précurseur du stand up, Lenny Bruce fut l’un des premiers comedians à afficher sur scène un point de vue minoritaire, maniant la parole humoristique comme une arme de dénonciation de l’antisémitisme, du racisme, de l’homophobie. Marginalisé, discrédité par la presse, il mourra d’une overdose en 1966. Texte fort, et jazzy, son autobiographie est enfin traduite en français. Rediffusion d’été.

lundi 11 .06

Critique

L’irrécupérable subversion de Lenny Bruce

par Nelly Quemener

Précurseur du stand up, Lenny Bruce fut l’un des premiers comedians à afficher sur scène un point de vue minoritaire, maniant la parole humoristique comme une arme de dénonciation de l’antisémitisme, du racisme, de l’homophobie. Marginalisé, discrédité par la presse, il mourra d’une overdose en 1966. Texte fort, et jazzy, son autobiographie est enfin traduite en français.