Pier Paolo Pasolini

Écrivain, poète, cinéaste

Pier Paolo Pasolini est né en 1922 à Bologne et mort assassiné en 1975 sur une plage d’Ostie, près de Rome. Poète, romancier, cinéaste, il est une figure majeure du paysage artistique de la seconde moitié du XXe siècle.

Marqué à gauche même s’il est resté en marge des différents partis, il n’a cessé de critiquer le conformisme bourgeois et la société de consommation. Son œuvre, parfois jugée obscène ou blasphématoire, a fait l’objet de nombreuses critiques et de plusieurs procès : après la publication des romans Les Ragazzi (1955) et Une vie violente (1959), ou après la sortie du moyen-métrage La Ricotta (1963). Son dernier film, Salò ou les 120 jours Journées de Sodome (1975), a également provoqué un formidable scandale et a été censuré dans de nombreux pays pendant plusieurs années.

 

Ses publications sur AOC

dimanche 04.10.20

Fiction

Mémorandum pour « La Ricotta »

par

En mars 1963, le moyen-métrage La Ricotta de Pasolini est accusé d’outrage à la religion. S’ensuivront quatre années de procédure. La trame de cette comédie est une journée de tournage, et le film mis en abîme porte sur la Passion du Christ. Pasolini répond point par point aux chefs d’accusation dans un document à l’usage de sa défense. L’artiste analyse son film, petit chef-d’œuvre méritant d’être redécouvert, et éclaire sa poétique. En primeur du prochain festival Italissimo.