C Critique

Livre

Entre littérature et histoire – sur Qui a fait le tour de quoi ? L’affaire Magellan de Romain Bertrand

Professeur de littérature

Non pas écrire de l’histoire, par soustraction, en éliminant les références littéraires qui parasitent l’ambition de véridicité, mais écrire l’histoire avec de la littérature ras la gueule, par accumulation et addition, jusqu’à mener à son comble la teneur imaginaire dont on a investi le voyage de Magellan : voilà ce que propose Romain Bertrand dans Qui a fait le tour de quoi ? L’Affaire Magellan.

Un numéro des Annales a rallumé il y a dix ans le débat ancien sur les conflits de territoire, intenses, houleux parfois, entre littérature et histoire. Ce débat n’a fait que s’intensifier depuis l’essai d’Ivan Jablonka qui proposait de considérer l’histoire comme une littérature contemporaine. Patrick Boucheron, Judith Lyon-Caen, Philippe Artières, Arlette Farge ou Sylvain Venayre, chacun à sa manière réarticule l’exigence méthodologique de l’histoire et le souci littéraire, pour solliciter dans la littérature une puissance d’inquiétude et une extension des expérimentations historiographiques possibles. C’est dans ce contexte que je voudrais replacer le récent livre de Romain Bertrand, Qui a fait le tour de quoi ? L’Affaire Magellan.

publicité

Bien sûr, libre à chacun d’inscrire ce récit dans le prolongement de ses précédentes propositions historiographiques, c’est-à-dir...

Laurent Demanze

Professeur de littérature , Critique littéraire