C Critique

Littérature

Détournement de parole – sur Parle, suivi de Tais-toi de Noémi Lefebvre

Écrivaine

Les deux titres en vis-à-vis ont tout l’air d’un pied de nez : Parle et Tais-toi. Double injonction contradictoire, à travers laquelle Noémi Lefebvre met en scène sa propre parole tout en la mettant en crise, comme elle a pu le faire dans d’autres livres ou dans ses brèves vidéos postées sur YouTube. Car la parole est ainsi, retorse et emportée par des forces en général immaîtrisées : on doit parler, mais on ne veut pas ; on veut parler, mais on se tait ; on veut dire une chose, et on en dit une autre.

publicité

Parle, suivi de Tais-toi. Les deux titres à l’impératif le disent : la parole, intrinsèquement relationnelle, nous impose les intentions d’autrui et ses humeurs capricieuses. Ici, injonction contradictoire, elle demande à l’autre de parler puis de se taire ; ou plutôt de parler et, en même temps, de se taire. Dans ce livre de Noémi Lefebvre, la parole est centrale, comme elle l’était dans le précédent, Poétique de l’emploi (2018), conversation drôle et destru...

Emmanuelle Pireyre

Écrivaine