Cinéma

Rom-com twistée et revenge movie au goût amer – sur Promising young woman

Sociologue du théâtre

Grand vainqueur de la 93e cérémonie des Oscars, qui s’est déroulée en ligne le 25 avril, Nomadland construit un regard écoféministe sur l’espace, sur le temps, sur l’amour, et témoigne d’une révolution du regard sur la solitude des femmes qui vieillissent. Mais c’est un tout autre style de féminisme, beaucoup plus repérable et combatif, que pratique Promising Young Woman, Oscar du meilleur scénario original, qui se propose de saper l’inconscient sexiste du genre depuis l’intérieur.

Beaucoup attendaient que l’édition 2021 des Oscars sacre la « diversité », après une année intense sur le front de la lutte contre le racisme, de la mort de George Floyd au verdict historique du procès de son meurtrier. Si ce fut le cas, le féminisme n’a pas été en reste. Deux films primés, le grand favori de la compétition Nomadland et l’outsider Promising Young Woman [1] qui m’intéressera particulièrement, donnent à voir la richesse esthétique et politique du « regard féministe » que peut proposer le cinéma. Ils révèlent aussi le rôle de la transformation des récits et images que construisent les productions culturelles dans la transformation de notre regard sur le monde, et du monde avec.

publicité

Ces deux œuvres ont en commun de travailler de l’intérieur certains genres canoniques, le road trip pour le premier, la rom-com et le revenge movie pour le second, pour resémantiser ces formes. Pour autant, les deux films soulèvent des questions et choisissent des stratégies radicalement différentes. Nomadland a remporté à juste titre les Oscars de la meilleure actrice, du meilleur film et de la meilleure réalisatrice, faisant de Chloé Zhao la deuxième femme à remporter cette récompense. Le film est un chef d’œuvre qui résonne avec l’état de suspens et de vulnérabilité dans lequel nous sommes aujourd’hui plongés.

Ce n’est pas un film de combat. S’il montre qu’il est impossible de continuer à vivre comme avant et que l’organisation néolibérale du monde n’a ni queue ni tête et nous précipite droit dans le gouffre, le film ne cadre pas sur la violence économique, sociale et politique. On voit la dureté des emplois précaires, les entrepôts Amazon, les horaires décalés, l’itinérance imposée par le manque de travail dans des régions dévastées par le chômage. Mais Zhao porte le regard ailleurs, se consacre aux vies des perdant.e.s de la compétition qui détruit les vies et la planète.

L’hommage à ceux qui vivent dans les marges du système est d’autant plus manifeste que, hormi


[1] Je remercie Maxime Cervulle pour la découverte de ce film et pour nos échanges à son sujet et je remercie Gaëlle Marti pour sa relecture précieuse.

[2] Cinq nominations aux Oscars dans les catégories meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario original, meilleure actrice et meilleur montage, et cinq nominations aux Golden Globes, dans les catégories meilleur film dramatique, meilleure actrice dramatique, meilleure mise en scène et meilleur scénario original.

[3] « Comes a delicious new take on revenge » dans la version originale.

[4] Sur le « régime des représentations », voir Stuart Hall, Identités et cultures. Politiques des Cultural Studies, traduction Maxime Cervulle, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

[5] Groupe d’artistes féministes fondé à New York en 1985.

[6] « Stone cold sober ». Formule employée par Dana Stevens, Slate podcast, 24 février 2021.

[7] Julia R. Lippman, I did it because I never stopped loving you. The Effects of Media Portrayals of Persistent Pursuit on Beliefs About Stalking, Communication Research, Volume 45 Issue 3, April 2018, p. 394–421.

[8] Dana Stevens, op. cit.

[9] Dans Captain America : Civil War (Anthony and Joe Russo, 2016).

[10] Environ 16% des femmes déclarent avoir été victimes de viols ou de tentatives de viols, entre 10 et 20% des victimes portent plainte et seules 10% de ces plaintes aboutissent à une condamnation devant la cour d’assises. Source : chiffres des enquêtes « Virage » (Violences et rapports de genre), « Contexte de la sexualité en France » synthétisés dans « Combien y a-t-il de viols chaque année ? Combien de plaintes ? Combien de condamnations ? », service Checknews, Libération, 8 février 2019.

[11] Michel Foucault, Dits et écrits (1954-1988), tome II (1976-1988), Paris, Gallimard, texte n°206, 2001, p. 302.

[12] Samantha Stark, Framing Britney Spears, épisode 6, New York Times, 5 février 2021.

Bérénice Hamidi-Kim

Sociologue du théâtre, professeure en études théâtrales à l'Université Lyon 2 et membre de l'Institut Universitaire de France

Mots-clés

Féminisme

Notes

[1] Je remercie Maxime Cervulle pour la découverte de ce film et pour nos échanges à son sujet et je remercie Gaëlle Marti pour sa relecture précieuse.

[2] Cinq nominations aux Oscars dans les catégories meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario original, meilleure actrice et meilleur montage, et cinq nominations aux Golden Globes, dans les catégories meilleur film dramatique, meilleure actrice dramatique, meilleure mise en scène et meilleur scénario original.

[3] « Comes a delicious new take on revenge » dans la version originale.

[4] Sur le « régime des représentations », voir Stuart Hall, Identités et cultures. Politiques des Cultural Studies, traduction Maxime Cervulle, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

[5] Groupe d’artistes féministes fondé à New York en 1985.

[6] « Stone cold sober ». Formule employée par Dana Stevens, Slate podcast, 24 février 2021.

[7] Julia R. Lippman, I did it because I never stopped loving you. The Effects of Media Portrayals of Persistent Pursuit on Beliefs About Stalking, Communication Research, Volume 45 Issue 3, April 2018, p. 394–421.

[8] Dana Stevens, op. cit.

[9] Dans Captain America : Civil War (Anthony and Joe Russo, 2016).

[10] Environ 16% des femmes déclarent avoir été victimes de viols ou de tentatives de viols, entre 10 et 20% des victimes portent plainte et seules 10% de ces plaintes aboutissent à une condamnation devant la cour d’assises. Source : chiffres des enquêtes « Virage » (Violences et rapports de genre), « Contexte de la sexualité en France » synthétisés dans « Combien y a-t-il de viols chaque année ? Combien de plaintes ? Combien de condamnations ? », service Checknews, Libération, 8 février 2019.

[11] Michel Foucault, Dits et écrits (1954-1988), tome II (1976-1988), Paris, Gallimard, texte n°206, 2001, p. 302.

[12] Samantha Stark, Framing Britney Spears, épisode 6, New York Times, 5 février 2021.