E Entretien

Droit

Mireille Delmas-Marty : « 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce qui manque c’est le mode d’emploi »

Journaliste

Adoptée le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme offrait la promesse d’un nouvel ordre international fondé sur les droits humains. À l’heure de célébrer son 70e anniversaire, le sentiment est plutôt à la déception. Face aux défis actuels du réchauffement climatique ou des migrations, la défense des droits humains ne semble plus au centre des préoccupations. Ce n’est pourtant pas une raison pour parler d’échec selon la grande juriste Mireille Delmas-Marty qui nous invite à regarder le chemin parcouru pour mieux relever les défis de demain.

publicité

 

Professeure de droit et chercheuse Mireille Delmas-Marty a longtemps occupé la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit » au Collège de France. Pour AOC, elle a accepté à l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme de revenir sur ce texte fondateur et de le confronter à de grands enjeux actuels comme l’environnement ou les migrations. Loin des discours désespérés sur l’état du monde, Mireille Delmas-Marty veut croire à une humanisation progressive, et à la possibilité de faire prévaloir encore aujourd’hui les droits humains. Sans irénisme aucun, puisque il s’agit de s’emparer des instruments et des techniques juridiques ...

Raphaël Bourgois

Journaliste, Rédacteur en chef d'AOC