E Entretien

Libertés publiques

David Dufresne : « On assiste à une « benallisation » du maintien de l’ordre »

Journaliste

Le directeur de la police nationale a annoncé qu’à ce jour 78 enquêtes avaient été ouvertes par l’IGPN à la suite de 200 signalements de violences policières commises depuis le début du mouvement des « gilets jaunes ». De son côté, le journaliste David Dufresne recense méthodiquement sur Twitter ces cas aussi nombreux que spectaculaires de violences policières. Il analyse pour AOC la très dangereuse dérive du maintien de l’ordre.

Journaliste et documentariste, David Dufresne a commencé début décembre à signaler sur Twitter, à l’attention du ministère de l’Intérieur, tous les cas de violences policières dont il prenait connaissance à la faveur du mouvement des « gilets jaunes ». Plus d’un mois après, ce sont 255 dossiers qu’il a « ouverts », après vérification et recoupements de rigueur. Longtemps journaliste à Libération, puis à I-télé avant de participer à la création de Mediapart puis de devenir indépendant pour écrire des livres et de réaliser des films, David Dufresne connaît bien la question du maintien de l’ordre, sujet sur lequel il a publié un ouvrage d’enquête dès 2007. Dans cet entretien, il décrit la situation inédite qui prévaut depuis mi-novembre en France, les nombres faramineux d’interpellations, de gardes à vue mais surtout de blessures et de mutilations. Des actes graves, contraires à la doctrine du maintien de l’ordre, dont les médias peinent à véritablement rendre compte. SB

Comment est né ce qui est devenu un travail journalistique quotidien dont le support de publication est Twitter et qui consiste à relever au jour le jour les violences policières commi...

Sylvain Bourmeau

Journaliste, directeur d'AOC