E Entretien

International

G. M. Tamas : « En Hongrie, la seule source de la loi est désormais Orban lui-même »

Sociologue

Pour le philosophe hongrois G. M. Tamas, grande figure intellectuelle de la gauche hongroise, l’épidémie de Covid-19 a renforcé la dimension « post-fasciste » du régime de Viktor Orbàn. Ce concept, qu’il a développé il y a une vingtaine d’année, désigne une forme de pouvoir autoritaire qui n’a plus besoin de répression massive pour contourner la démocratie. La gestion de la pandémie fonctionne ici comme un puissant révélateur.

publicité

Né en 1948 à Cluj (Roumanie) au sein de la minorité hungarophone, le philosophe, G. M. Tamas est l’un des grands intellectuels de la gauche hongroise, au sein de laquelle il est respecté et écouté. Passé par la phénoménologie et le libéralisme politique, il a ensuite développé une approche marxiste issue de la théorie critique. Il doit à ce riche parcours d’avoir été dissident sous le règne de Janos Kadar, au temps du socialisme réel, et exclu de son poste de directeur de l’Institut de recherche de l’Académie hongroise des sciences sous le gouvernement de Viktor Orban. Il est l’un des fondateurs du groupe ATTAC en Hongrie et a participé à de nombreux mouvements d...

Jean-Louis Fabiani

Sociologue, Directeur d'études à l'EHESS