E Entretien

Santé

Victor Pitron : « Nous sommes confrontés à des manifestations psychiatriques inédites »

Philosophe

Au moment où le pays sort doucement de la crise sanitaire, certains craignent une « seconde vague psychiatrique ». S’il est évident que cette période a eu un impact sur le psychique de chacun, les personnes souffrant de troubles psychiatriques ont été plus affectées que les autres. Psychiatre et chercheur en sciences cognitives, Victor Pitron observe que jamais le monde n’a changé si radicalement en si peu de temps, notamment pour les personnes plongées en coma artificiel qui se réveillent quelques semaines plus tard. Leurs troubles psychiatriques se sont nourris de ce nouveau contexte d’incertitude, preuve s’il en fallait de l’interconnexion entre l’expression de la maladie psychiatrique et le contexte de vie.

Particulièrement intéressé par les interactions entre maladies corporelles et mentales, investiguant les mécanismes cognitifs de la perception du corps, Victor Pitron est psychiatre et chercheur en sciences cognitives à l’École Normale Supérieure (Ulm). Il développe actuellement un programme de recherches pluridisciplinaires sur les symptômes corporels associés aux nouvelles technologies. Il est chef de clinique à la Pitié-Salpêtrière, et y travaille au service des urgences psychiatriques. Il a ainsi vécu et contribué à la mobilisation générale et exemplaire des travailleurs de l’hôpital public pour faire face à l’état d’urgence sanitaire qui s’est imposé ces dix dernières semaines. Tout au long de cette période sidérante, en première ligne avec ses collègues somaticiens, il a accueilli, écouté, traité des patients victime...

Mériam Korichi

Philosophe, Dramaturge, metteure en scène