E Entretien

Santé

Alain Fischer : « Se passer des méthodes rigoureuses ouvre la porte au populisme médical »

Journaliste

La semaine qui s’achève a été une nouvelle fois marquée par les actualités liées aux enjeux de santé : nouvelle étape dans le déconfinement, annonces de nouvelles avancées dans la réponse thérapeutique au Covid-19, manifestations des personnels soignants à l’occasion du Ségur de la Santé… C’est aussi cette semaine qu’après sept années à la tête de la chaire de médecine expérimentale, le professeur Alain Fischer a prononcé sa leçon de clôture au Collège de France, consacrée aux « deux faces de la réponse immunitaire lors du Covid-19 ».

Alain Fischer est médecin, professeur d’immunologie pédiatrique et chercheur en biologie, grand prix de l’Inserm en 2008. Il a fait l’essentiel de sa carrière à l’Hôpital Necker-Enfants malades à Paris comme soignant mais aussi comme enseignant et chercheur, en participant par exemple à la création de l’Institut des maladies génétiques Imagine. Jeudi 18 juin, Alain Fischer a prononcé sa leçon de clôture au Collège de France, où il occupait la chaire de Médecine expérimentale depuis 2013. Une leçon de clôture qui s’est volontairement inscrite dans l’actualité en se consacrant aux « deux faces de la réponse immunitaire lors du Covid-19 ». S’il est important de faire le point des connaissances s...

Raphael Bourgois

Journaliste, Rédacteur en Chef d'AOC