E Entretien

Politique

Grégory Doucet : « L’écologie politique est la seule matrice intellectuelle qui aujourd’hui permet de penser l’inclusion »

Géographe

Après avoir rassemblé au second tour l’ensemble des partis de gauche, Grégory Doucet, candidat des écologistes aux élections municipales, a été élu le 4 juillet maire de Lyon. AOC a proposé au géographe Michel Lussault, qui y dirige L’École urbaine, de rencontrer le nouvel édile. Non pas pour passer en revue son programme, mais pour une conversation à propos des idées qui lui paraissent décisives pour orienter son action. Témoignage particulier, celui d’un moment où un nouvel élu pose les premiers fondements intellectuels de sa mandature.

Le 4 juillet dernier, Grégory Doucet, candidat des écologistes pour les élections municipales, qui avait rassemblé au deuxième tour l’ensemble des partis de gauche, devenait officiellement maire de Lyon. Âgé de 46 ans, il n’avait jusque-là jamais exercé de mandat politique, mais ses engagements en faveur de l’écologie et de l’économie sociale et solidaire sont anciens. On peut même considérer son parcours comme marqué par des expériences professionnelles qui sont autant d’engagements personnels intenses. Étudiant à l’École de commerce de Rouen, il préside l’association Genepi qui intervient dans les prisons, puis il travaille dans le secteur humanitaire, au sein de l’association « Planète Enfants et Développement » (qui aide les enfants et les familles vulnérables), ce qui le conduira à exercer à Manille, de 2002 à 2006, puis à Katmandou de 2006 à 2008. Il rejoindra ensuite l’ONG « Handicap International », comme responsable des opérations en Afrique de l’Ouest, ce qui le conduira à s’installer à Lyon en 2010.

Choisi par les militants écologistes pour mener la liste aux élections municipales, il a mené avec Bruno Bernard, candidat EELV à la métropole de Lyon, lui aussi victo...

Michel Lussault

Géographe, Professeur à l’Université de Lyon (École Normale Supérieure de Lyon) et directeur de l’École urbaine de Lyon