E Entretien

Société

Paul Gilroy : « A l’instar de l’Angleterre, de très nombreuses nations nourrissent un fantasme de purge du corps politique »

Journaliste

Lauréat récent du prix Holberg, grande figure des cultural studies, le sociologue Paul Gilroy travaille depuis les années 80 sur les liens entre nationalisme et racisme. A l’occasion de la traduction de Mélancolie postcoloniale, il revient seize ans après sa parution sur les analyses prémonitoires qu’il y proposait de certains phénomènes qui ont, par exemple, fini par produire le Brexit.

publicité

Né dans l’East End de Londres en 1956, d’une mère guyanaise et d’un père anglais, Paul Gilroy a longtemps travaillé au Greater London Council avant de devenir universitaire. Il écrivait alors en parallèle sur la musique pour City Limits, le NME ou The Wire. Après une thèse soutenue à Birmingham, épicentre des cultural studies, autour de la figure de Stuart Hall, il enseigne dans différentes universités londoniennes avant de prendre un poste de professeur à Yale University et d’y diriger le Département études africaines-américaines. Le 11 septembre et surtout l’évolution de la politique américaine a...

Sylvain Bourmeau

Journaliste, directeur d'AOC