F Fiction

Poème

Les américains

Poète

« Populations » est un travail en cours du poète Anne-James Chaton, qui redessine les contours de la géographie humaine par la relecture d’œuvres majeures de l’esprit. Avant « Les grecs » selon Aristote, « Les allemands » selon Martin Heidegger ou « Les espagnols » selon Don Quichotte, voici pour AOC « Les américains » selon Charles Reznikoff. C’est à partir du texte de Témoignage, du poète objectiviste américain, que ce poème produit une nouvelle matière et de nouvelles narrations. Qui, en passant, posent là la question du stéréotype.

En Amérique,
les camelots font des tours de passe-passe,
avec les mots,
sur de la musique d’orchestre.

 

 

En Amérique,
les danseurs volent les bijoux des danseuses en dansant,
et se battent à coups de bâton pour un mouchoir blanc.

 

En Amérique,
les chinois font la cuisine.

 

En Amérique,
les fermiers règlent leurs différends avec des fourches.

 

En Amérique,
les noirs se font couper les cheveux dans des salons de coiffure réservés aux noirs.

 

En Amérique,
les ouvriers sans emploi posent des travers,
sur les voies de chemin de fer,
pour trouver du travail.

 

En Amérique,
les prisonniers dorment à même le sol de leur cellule.

 

En Amérique,
les dentistes soignent le mal de dent avec du whisky.

 

En Amérique,
un homme noir peut porter le nom de Jasper White.

 

En Amérique,
les métayers cèdent la moitié de leur récolte au propriétaire en paiement de leur loyer.
Lorsqu’ils ne peuvent pas payer,
les propriétaires saisissent toute la récolte.

 

En Amérique,
les cochers chantent des chansons vulgaires.

 

Les américains possèdent de nombreux moyens de déplacement.
Ils se déplacent à dos d’âne, de cheval,
en boghei, en tramway, en...

Anne-James Chaton

Poète, Ecrivain