F Fiction

Nouvelle

Signé Infernus Iohannes

Écrivain

Dans la famille des « nouvelles en trois lignes » de Fénéon ou des « one-minute scenario » de Filliou, les « pitches » d’Antoine Volodine continuent l’exploration des formes courtes par cet écrivain aujourd’hui considéré comme majeur. « Pitches » de Volodine ou plutôt d’Infernus Iohannes, l’un des narrateurs ou hétéronymes du dispositif collectif de voix qu’il appelle lui-même, avec une certaine ironie, « post-exotique ». Et dont on retrouve ici les thématiques, telles que : ratages et cataclysmes, folie et civilisation en ruine… Cette année, la rentrée de notre rubrique « Fiction » a lieu sous le signe de l’humour noir avec ces 77 éclats d’histoire inédits.

Infernus Iohannes est la signature de notre communauté. Prisonniers et prisonnières de notre quartier de haute sécurité, à jamais enfermés, nous survivons ensemble par la parole et par le rêve. Quelques voix fortes se sont distinguées à l’extérieur des murs afin d’y porter des exemples de notre imaginaire collectif : Lutz Bassmann, Manuela Draeger, Elli Kronauer, Antoine Volodine. Elles aussi à présent se fondent dans l’anonymat de ce nom, qui, de tout temps, a été au cœur du post-exotisme, et sans doute son cœur même.

Les murs de notre prison résonnent de plaintes, de cris et de murmures. Certains ont valeur de monologues, d’autres de chants lyriques, d’autres encore de fragments poétiques ou romanesques. Notre vie intellectuelle est peuplée de ces jaillissements et d’une rumination constante sur les disparitions et le passé. Parfois aussi le silence s’empare de notre territoire carcéral. Il est lourd.

Une quarantaine d’ouvrages parus hors les murs ont permis de rendre compte de notre vision du monde et de faire partager nos errances et nos fantasmes à un public sympathisant. On doit considérer que ces fictions correspondent à une élaboration collégiale à partir d’éléments disparates nés dans des dizaines de cellules différentes. Et qu’elles ont ensuite été reprises et travaillées afin d’avoir des formes que le monde éditorial officiel pouvait tolérer. Elles étaient des cris choraux, elles sont devenues des romans.

Toutefois, de très nombreuses his...

Antoine Volodine

Écrivain