Antoine Volodine

Écrivain

Antoine Volodine est né en 1950 à Châlons-sur-Saône. Après des études de lettres, il a enseigné le russe, avant de se consacrer à l’écriture et à la traduction en 1987. Publiant à ses débuts des romans dans la collection de science-fiction « Présence du future » chez Denoël, il est l’auteur de pas moins d’une quarantaine d’œuvres (dont un certain nombre adressées aux enfants) ; citons entre autres Rituel du mépris (Denoël, 1986), Des anges mineurs (Seuil, 1999) ou encore Terminus radieux (Seuil, 2014), salué par le Prix Médicis.

Il écrit sous différents pseudonymes, à commencer par celui d’Antoine Volodine, mais aussi Elie Kronauer, Manuela Draeger, Lutz Bassmann, qui sont autant d’« hétéronymes ».

Par le biais de la fiction, il explore les méandres de l’histoire, dans ses aspects les plus tragiques. Tenant à rester à l’écart des catégories et mouvements littéraires contemporains, Antoine Volodine a inventé le concept de « post-exotisme », cherchant à créer « un objet poétique marginal et rien d’autre », et remettant en cause la notion d’auteur.

Ses publications sur AOC

dimanche 20.09.20

Fiction

Signé Infernus Iohannes

par

Dans la famille des « nouvelles en trois lignes » de Fénéon ou des « one-minute scenario » de Filliou, les « pitches » d’Antoine Volodine continuent l’exploration des formes courtes par cet écrivain aujourd’hui considéré comme majeur. « Pitches » de Volodine ou plutôt d’Infernus Iohannes, l’un des narrateurs ou hétéronymes du dispositif collectif de voix qu’il appelle lui-même, avec une certaine ironie, « post-exotique ». Et dont on retrouve ici les thématiques, telles que : ratages et cataclysmes, folie et civilisation en ruine… Cette année, la rentrée de notre rubrique « Fiction » a lieu sous le signe de l’humour noir avec ces 77 éclats d’histoire inédits.