Nouvelle

Sur un oreiller de pierre

Écrivain

Première personne du singulier est le titre du prochain Murakami. Un recueil de nouvelles de cet auteur japonais si prolixe dans ce genre littéraire, dont nous publions en avant-première celle qui ouvre le volume, et où les « je » qui se racontent finissent par être multiples. Des hommes plutôt fragiles et sensibles, parfois confrontés à des situations qui leur échappent, qu’elles soient ordinaires ou un brin fantastiques, des femmes inaccessibles, du jazz, des poèmes, des rêves… un univers murakamien. Et une délicate façon d’appréhender les traces des vies, pensées et mots. Comme ici. À paraître aux Éditions Belfond, dans la traduction d’Hélène Morita.

Ce dont je veux parler ici, c’est d’une jeune femme.

À vrai dire, je ne sais absolument rien d’elle. Je ne me souviens même pas de son nom ou de son visage. Et il y a tout à parier qu’elle non plus ne se rappelle ni mon nom ni mon visage.

Quand je l’ai rencontrée, j’étais étudiant en deuxième année à l’université, je n’avais pas encore vingt ans et elle, dans les vingt-cinq je pense. Nous faisions l’un et l’autre un petit job à temps partiel, au même endroit, aux mêmes horaires. Ce qui nous a conduits, un peu par hasard, à passer une nuit ensemble. Nous ne nous sommes plus jamais revus ensuite.

[…]

[L’autorisation de publier cette nouvelle ne nous ayant été accordée que pour une durée très limitée, cette nouvelle n’est aujourd’hui plus accessible.]


Haruki Murakami

Écrivain

Rayonnages

FictionsNouvelle