A Analyse

Santé

Prévoir ou expliquer : le dilemme de la modélisation de l’épidémie

Économiste

Des modèles de prévision, ou « simulation agents », sont élaborés pour prédire l’évolution de l’épidémie de Covid-19, et justifier les réponses politiques. Ces modèles ont pourtant leur limites, dont il faut être conscients : les experts scientifiques ne sont certes pas les nouveaux astrologues mais ils ne peuvent pas non plus être fiables à 100%. Expliquer et étudier les deux façons couramment utilisées pour modéliser l’épidémie de Covid-19, probabiliste ou descriptive, permet de comprendre leurs usages, mais aussi d’en pointer les insuffisances.

Dans la période où la France entrait en confinement, on a pu observer une certaine agitation dans la communauté des chercheurs en simulation agents. Un grand nombre de modèles anticipant la contagion sont apparus dans les médias. Certains ont été utilisés pour « expliquer » l’épidémie au public, et celui qui a eu le plus de succès dans ce sens est celui du Washington Post. D’autres ont été utilisés pour tenter de prévoir l’évolution de la situation afin d’aider les décideurs publics. Le modèle qui a le plus influé sur les politiques européennes du moment est celui proposé par l’Imperial College à Londres : c’est sur la base de ses prédictions que les confinements des différents pays ont été décidés.

publici...

Juliette Rouchier

Économiste, Directrice de recherche au CNRS, LAMSADE, PSL, Paris Dauphine