Ada Bronowski

Philosophe, Chercheuse à l’Université de Cambridge et à l’Institut des Etudes Avancées de l’Université de Strasbourg

Ada Bronowski est philosophe et essayiste, spécialiste de philosophie ancienne. Travaillant sur les notions de corps et d’incorporel au croisement de l’ontologie et de l’esthétique, elle a publié un ouvrage sur l’ontologie stoïcienne à partir du concept du lekton, paru aux presses universitaires d’Oxford, et plus récemment un recueil de lettres philosophiques d’Epicure à Maurice Béjart, chez Bloomsbury.

Ses publications sur AOC

jeudi 25.06.20

Critique

« Noli me Tangere » – sur notre devenir œuvres d’art

par

En période pandémique, notre vie ordinaire ressemble de plus en plus à une déambulation dans un musée à ciel ouvert où chaque objet, animé ou inanimé, serait une œuvre qui y serait exposée : « ne pas toucher » devient la norme. Il faut se tenir à distance de tout être humain, ne pas s’appuyer sur les surfaces planes, ni tâter les produits dans les magasins. Et il faut attendre patiemment devant la porte des magasins, se tenant debout, sans bouger, comme des statues en forme de i droit et ridicule, et bayant aux corneilles. Mais cette pose suffit-elle pour imposer le noli me tangere de l’œuvre d’art aux hommes de tous les jours ?