Alaa El Aswany

Journaliste et écrivain

Né en 1957 en Égypte, Alaa El Aswany est journaliste et écrivain. Fils de l’écrivain et avocat Abbas El Aswany, il fréquente le lycée français du Caire puis part étudier la chirurgie dentaire à Chicago. Il rentre en Égypte après ses études car il n’envisage pas d’écrire en dehors de son pays natal. Son premier roman, L’Immeuble Yacoubian, porté à l’écran par Marwan Hamed et publié en France par Actes Sud, rencontre un succès éditorial international dès sa parution en 2002.

En tant que journaliste, il a contribué à des journaux d’opposition sous le régime d’Hosni Moubarak et a également été l’un des membres fondateurs de Kefaya («Assez !»), mouvement démocratique qui milite pour la tenue d’élections présidentielles libres. En 2011, il a activement participé à la révolution égyptienne dont il était l’un des principaux relais auprès des médias français.
Son dernier roman, Jai couru vers le Nil (Actes Sud, 2018), a obtenu le prix Transfuge du Meilleur roman arabe 2018.

Alaa El Aswany vit aujourd’hui aux États-Unis où il enseigne la littérature.

 

Gilles Gauthier est traducteur de l’arabe, et il a notamment traduit toutes les œuvres d’Alaa El Aswany parues chez Actes Sud. Il a aussi été diplomate pendant cinquante ans, et son autobiographie, Entre deux rives : 50 ans de passion pour le monde arabe, est parue en 2018 chez Lattès.

Ses publications sur AOC

13 mai 2020