Patrick Dieudonné Belinga Ondoua

Politiste, Doctorant en sciences politiques à l’Université de Genève au sein du Global Studies Institute.

Patrick Dieudonné BELINGA ONDOUA est un étudiant camerounais inscrit à l’Université de Genève pour des études doctorales en Sciences politiques. Son travail porte depuis 2017 sur les logiques socio-politiques de la suspicion en Afrique subsaharienne, avec un accent particulier sur le Cameroun. Une partie de ce travail a d’ailleurs déjà été valorisée par une publication dans la revue Politique africaine (n°150, 2018/2, pp. 53-75). De façon générale, en partant d’un intérêt pour les questions urbaines (architecture, assainissement et voirie), il cherche à comprendre comment, dans la longue durée que des crises urbaines au Cameroun, les modes de subjectivation et les styles de commandement sont façonnés et conditionnés par la suspicion et la méfiance. Il a par ailleurs publié un roman, Nous, autres Africains (2018) dans lequel il mobilise l’histoire et la socio-anthropologie pour penser philosophiquement la question des identités, des indépendances et du politique en Afrique contemporaine.

Ses publications sur AOC

mardi 14.01.20

Analyse

Indépendance factice de l’Afrique, à qui la faute ?

par

De l’annonce de la fin du franc CFA à la réunion ce lundi du G5 Sahel à Pau, les relations des États africains à l’ancienne puissance coloniale française sont marquées par un renouveau des accusations de « néocolonialisme » ou même de « recolonisation ». Au-delà de leur légitimité, ces discours perpétuent une approche victimaire qui fait obstacle à l’émergence d’un véritable Sujet africain.