Caroline Michel d’Annoville

Historienne, Professeure d'archéologie de l'Antiquité tardive

Caroline Michel d’Annoville est professeure en archéologie de l’Antiquité tardive à Sorbonne-Université.

Elle dirige avec Naïma Ghermani un ouvrage collectif intitulé Image et Droit. Du jus imaginis au droit à l’image, à paraître aux éditions de l’Ecole française de Rome.

Ses publications sur AOC

mardi 14.07.20

Analyse

Déboulonner les statues, repenser le droit aux images

par et

Une mise en perspective historique permet de comprendre que le déboulonnage de statues n’obéit pas à une fureur aveugle, dépourvue de rationalité et doublée d’une ignorance, à laquelle s’opposerait un discours savant « universel » et surplombant, un discours qui se voudrait objectif et dépourvu d’un inconscient historique. Elle montre au contraire que les images placées dans l’espace public sont aussi une affaire collective, qu’elles méritent d’être questionnées, discutées, déplacées ou réaménagées.