Christine Chivallon

Anthropologue et géographe, Directrice de recherche au CNRS

Christine Chivallon est anthropologue et géographe, directrice de recherche 1ère classe au CNRS. Ses recherches portent sur les questions de cultures, mémoires et matérialité et s’intéressent au pouvoir des médiations matérielles dans les représentations sociales. Elles sont principalement consacrées aux univers caribéens et aux sociétés à fondement esclavagiste des Amériques. Elles comportent également un important volet théorique et épistémologique engagé dans une démarche réflexive sur les outils d’analyse du chercheur.

Parmi ses publications :

Ouvrages d’auteur : Espace et identité à la Martinique. Paysannerie des mornes et reconquête collective (1840-1960), Paris, CNRS-Éditions, 1998 ; La diaspora noire des Amériques. Expériences et théories à partir de la Caraïbe, Paris, CNRS-Éditions, 2004 ; L’esclavage. Du souvenir à la mémoire, Paris, Karthala, 2012.

Derniers articles ou chapitres d’ouvrage : « Decoding the diaspora of Stuart Hall, Historicity, performativity and performance of a concept”, African and Black Diaspora: An International Journal, 2018, 11(3), pp. 279-292 ; « Mémoires du corps animalisé en contexte colonial : le faux débat de la modernité, de l’humain et du non-humain », in : Aje L., Gachon N. (Eds), La mémoire de l’esclavage. Traces mémorielles de l’esclavage et des traites dans l’espace atlantique, Paris, L’Harmattan, 2018, pp. 17-48 ; « En dialogue avec les utopies Africana », Tumultes, 2019, 52, pp. 129-145.

Ses publications sur AOC

17 décembre 2021