Claudio Magris

Écrivain

Né en 1939 à Trieste, Claudio Magris, romancier, essayiste, universitaire et journaliste, est une voix majeure de la littérature européenne, dont il s’est fait aussi le passeur, comme traducteur d’Heinrich von Kleist, d’Arthur Schnitzler et de Georg Büchner. Il a été récompensé par plusieurs grands prix littéraires : le Prix Strega (Goncourt italien) en 1997, le Prix Erasme en 2001, le Prix Prince des Asturies en 2004 et le Prix de la paix des libraires allemands en 2009.

Il s’est fait connaître du lectorat français avec la publication de Danube en 1988 chez Gallimard. S’en est suivi une œuvre protéiforme, entre essais, avec, notamment, Microcosmes (1997), théâtre, avec L’Exposition (2003), romans et littérature de voyage, avec Déplacements (La Quinzaine littéraire / Louis Vuitton, 2003). Un an après La littérature est ma vengeance, une conversation avec Mario Vargas Llosa, les Éditions Gallimard publient en février 2022 Temps courbe à Krems, un recueil de cinq nouvelles sur la « guérilla de la vieillesse ».

Jean et Marie-Noëlle Pastureau ont traduit à quatre mains l’ensemble des écrits de Claudio Magris publiés en français, mais aussi une partie de l’œuvre de Lalla Romano, écrivaine, journaliste poétesse italienne et Montagne d’une vie du célèbre alpiniste italien Walter Bonatti.

Ses publications dans AOC

dimanche 30 janvier

Fiction

Leçons de musique

Par

« Il avait involontairement pris cette habitude de souffler de temps à autre sans nécessité, une petite manie que son corps avait inopinément réclamée, comme les vieux se permettent des caprices, des incartades,... lire plus