Corinne Fortier

Anthropologue, Chargée de recherche au CNRS, membre du Laboratoire d'anthropologie sociale

Ses publications sur AOC

lundi 23.11.20

Analyse

Au-delà des « certificats de virginité », le point aveugle de la chirurgie

par

Le projet de loi « confortant les principes républicains », jusque-là appelée loi contre le séparatisme, a été dévoilé cette semaine. Son article 17 concerne l’interdiction de délivrer des certificats de virginité, et pénalise les médecins qui le feraient, mais il n’évoque jamais la pratique connexe de la réfection d’hymen, qui représente tout autant sinon davantage une violence à l’égard des femmes. Sans doute parce que s’opposer à la pratique de l’hyménoplastie reviendrait à ouvrir la boîte de Pandore des opérations esthétiques et à faire prendre conscience du continuum existant entre ces chirurgies.