Eileen Myles

Poète, Écrivain·e, universitaire

Eileen Myles est écrivain·e et universitaire, né·e en 1949 à Cambridge dans le Massachusetts. Ses poèmes, romans, nouvelles et essais l’installent comme figure majeure de la culture underground et LGBT aux États-Unis. Directrice artistique du St. Mark’s Poetry Project de 1984 à 1986, elle a reçu de nombreux prix et bourses. Sa candidature aux présidentielles américaines de 1992, en tant que « résolument femme », a inspiré le poème de Zoe Leonard « I Want a President » dont le premier vers est « I want a dyke for president » (« Je veux une présidente gouine »).

Elle enseigne à New York University et Naropa University.

Son livre Chelsea Girls, le premier traduit en France, paraît en septembre 2022 aux Éditions du sous-sol dans une traduction d’Héloïse Esquié, traductrice littéraire de l’anglais vers le français. Celle-ci a notamment traduit Les Lieux sombres (2009) et Les Apparences (2012) de Gillian Flynn aux éditions Sonatine, et Glaneurs de rêves (2014) de Patti Smith chez Gallimard.

Ses publications sur AOC

dimanche 14 août

Fiction

Chelsea Girls

Par

« Si tard dans la journée, personne ne va à Manhattan. Moi si. Je bois une grande cannette de Schlitz, et je fume dans le métro, même. J’ai environ 30 ans, je suis avec ma copine. Tout va bien. Je suis pleine de... lire plus