Eiríkur Örn Norðdahl

Poète et écrivain, Traducteur

Eiríkur Örn Norðdahl est un écrivain islandais né en 1978. Il commence à écrire de la poésie au début des années 2000 après avoir découvert les poètes de la Beat generation. Il traduira d’ailleurs plusieurs œuvres d’Allan Ginsberg ; il reçoit, en 2008, le Prix des traducteurs islandais pour sa traduction des Orphelins de Brooklyn de Jonathan Lethem. Sa pratique poétique se décline aussi en performances de lecture, vidéo ou audio.

Ce sont cependant ses romans qui le font connaitre auprès du public. Illska, publié en 2012, est couronné du Prix islandais de littérature la même année. Il reçoit le même accueil enthousiaste en France à sa sortie, en 2015, aux éditions Métailié et est nominé au Prix Médicis Étranger et au Prix du Meilleur Livre Étranger. Trois autres de ses romans sont publiés dans la même maison d’édition ; le dernier, Troll (Hans Blær), traduit par Jean-Christophe Salaün, paraît à la rentrée littéraire 2021.

Né en 1986, Jean-Christophe Salaün enseigne l’islandais à l’Université de Caen. Il commence sa carrière de traducteur en 2013, alors que la vague du roman islandais arrive en France, avec La Femme à 1000° de l’auteur à succès Hallgrímur Helgason, pour les Presses de la Cité ; il recevra pour ce premier travail le prix Pierre-François Caillé, décerné par la Société des traducteurs. Il a traduit différents genres de romans, dont les policiers de Lilja Sigurðardóttir et les romans d’horreur de Hildur Knútsdóttir, tous aux Éditions Métailié.

Ses publications sur AOC

dimanche 1 août

Fiction

Troll

Par

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la question trans, bi, intersexe, queer, fluide, etc., est dans le prochain roman de l'écrivain islandais Eiríkur Örn Norðdahl, à paraître aux Éditions Métailié... lire plus