Elena Gianini Belotti

Écrivaine

Elena Gianini Belotti, née à Rome en 1929, est l’auteure d’un livre sur le déterminisme social du genre, un livre-culte en Italie : Du côté des petites filles (1973, Feltrinelli ; traduit en France aux Éditions des Femmes en 1974). Celle qui fut la directrice du Centro Nascita Montessori des années 1960 aux années 1980 y est en effet considérée comme une figure majeure du féminisme.

Elle compte plusieurs essais et romans à son actif, dont Courrier au cœur (traduit aux Éditions des Femmes à nouveau, en 1981).

Pour Prima delle quiete. Storia di Italia Donati (Rizzoli, 2003 ; traduit de l’italien par Christine Lau aux Éditions Do sous le titre Avant le repos), elle fut récompensée du prestigieux prix italien Grinzane Cavour 2004.

 

Ses publications sur AOC

dimanche 05 .01

Fiction

Avant le repos

par

Italia Donati est nommée institutrice en 1883 par le maire du village toscan de Porciano. Cette très jeune femme, originaire d’une famille paysanne d’un autre village, n’aurait sans doute pas dû accepter, en plus, son hospitalité – quelques économies ne sont jamais superflues. Sa proximité avec le donjuanesque Raffaello Torregiani déchaîne contre elle une vague de rumeurs calomnieuses et infâmantes, dont seul le suicide la reposera. Elena Gianini Belotti, figure féministe culte en Italie, est allée sur les traces de l’une de ces « jeunes femmes tombées sur le champ de l’émancipation » et dont le Corriere della Sera fera connaître l’histoire dès sa survenue. Notre série d’avant-premières d’hiver continue avec le premier chapitre de ce récit à paraître aux Éditions Do, dans la traduction de Christine Lau.