Élodie Grossi

Historienne, Maîtresse de conférences en études américaines à l’Université Toulouse Jean Jaurès

Élodie Grossi est maîtresse de conférences en études américaines à l’université Toulouse Jean Jaurès. Agrégée d’anglais, elle a soutenu sa thèse en sociologie en novembre 2018 à l’université Paris Diderot. Ses recherches portent sur la médicalisation de la race aux États-Unis, du XIXe siècle jusqu’à l’époque contemporaine. Elle a notamment publié « New avenues in epigenetic research about race: online activism around reparations for slavery in the United States » dans Social Science Information, vol. 59, n°1, 2020, p. 93-116, et « A Patient Labor : le travail des patients noirs et les pratiques de résistance dans les asiles psychiatriques du Sud, 1870-1940 », Revue Française d’Études Américaines, vol. 160, n°4, 2019, p. 200-214.

Ses publications sur AOC

6 mai 2020