François Collart Dutilleul

Juriste, Professeur émérite de droit

François Collart Dutilleul est professeur émérite de droit, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France ; directeur du Programme international de recherche Lascaux sur la sécurité alimentaire dans le monde (2009-2014) ; membre du Centre d’Etudes Lascaux sur les Transitions écologiques (CELT) : https://lascaux.hypotheses.org.

Publications récentes : La Charte de La Havane : Pour une autre mondialisation, éd. Dalloz, 2018 ; Nourrir – Quand la démocratie alimentaire passe à table, éd. Les Liens qui Libèrent, 2021

Ses publications sur AOC

mercredi 24.02.21

Opinion

Penser le « monde d’après » à partir de trois piliers du « monde d’avant »

par

Les campagnes de vaccination actuelles montrent à quel point la santé publique est dépendante de l’industrie pharmaceutique, et donc d’intérêts privés, ce qui ne va pas sans poser un certain nombre de problèmes d’un point de vue éthique… À l’avenir, si l’on veut bâtir concrètement un « monde d’après » plus juste, il faut que nous reconsidérions plusieurs piliers du « monde d’avant » : le libre marché, le droit de propriété et la concentration de capitaux.

mercredi 06.02.19

Opinion

Pour la construction d’une démocratie alimentaire

par

Dans le secteur de l’agroalimentaire, quelques géants répondant notamment aux noms de Bayer, Nestlé ou Walmart, livrent une concurrence internationale déloyale à des centaines de millions de petites entreprises et de paysans, faussant ainsi inéluctablement le marché. Dans ce cadre, pourrait-on poser les bases d’une « démocratie alimentaire » qui serait enfin à même de donner un coup d’épaule dans le système ?